Salle des fêtes

Construit au début du XIIIe siècle sur l’emplacement du premier fort d’Autoire, le château fut remanié après la guerre de Cent ans par les seigneurs de Banze. Il se distingue par sa cheminée sarrasine et ses fenêtres croisées.

Converti au 19e siècle en mairie et école, cet ancien château bénéficie d’un site privilégié sur le promontoire qui domine le ruisseau d’Autoire. Cette vaste construction médiévale constituait avec l’église Saint-Pierre et quelques demeures le fort d’Autoire, enclos de murailles au-delà desquelles s’étendaient les faubourgs

Les Peyrusse, héritiers des de Banze, leur succédèrent aux 17e et 18e siècles. En 1639, Marquès Peyrusse hommageait tout ce qu’il avait dans Autoire. Mais ses descendants vendirent ensuite le fief à messire Jean de Cirot, sieur de Busqueille qui, sur les fondations d’une ancienne maison du faubourg, fit édifier une riche demeure, aujourd’hui connue sous le nom de château de Busqueille»