Maisons médiévales

Ces maisons sont construites en pans de bois. Leur étage avance sur la rue en reposant sur des corbeaux de bois : c’est ce qu’on appelle l’encorbellement. Les décharges permettent de répartir le poids de la maçonnerie. Leur disposition peut être rendue décorative, à l’image de la croix-de-saint-André, motif privilégié dans le Quercy.
 
Cette file de maisons, pour la plupart édifiées après la guerre de Cent Ans, dessine les contours du noyau du village, bien visible sur le plan. Comme le château était le centre du village, on appelle celui-ci un bourg castral. Le rez-de-chaussée était très souvent voué au commerce et à l’artisanat. L’espace était largement ouvert sur la rue par de grandes ouvertures, arcades ou mur bahut soutenant un étal. On accédait à l’étage d’habitation par la petite porte, derrière laquelle se trouvait généralement l’escalier.