Identité, Architecture, Paysage et Géologie

Pour aller plus loin : Les rendez-vous du CAUE du Lot à lire ici :

Architecture, paysage, savoir-faire et géologie d'Autoire

La commune d’Autoire fait partie des communes remarquables du département du Lot et s’intègre dans un cadre touristique prestigieux. Célèbre pour ses valeurs architecturales, historiques et paysagères, elle se trouve proche du village de Loubressac, des grottes de Presque, du château de Montal, du château de Castelnau-Bretenoux, de la ville de Saint-Céré et à proximité de sites majeurs tels la Vallée de la Dordogne, Rocamadour ou le gouffre de Padirac.

L’entité paysagère :

Elle correspond à la vallée secondaire qui entaille le versant sud de la vallée de la Bave et qui constitue un évènement paysager exceptionnel.

Elle correspond à ce l’on appelle en terme géologique, une « reculée jurassique », c'est-à-dire de type équivalent à une vallée jurassienne profonde, aux parois verticales, terminée en cul-de-sac au pied d’un escarpement calcaire formant un « cirque ». Elle est due à un effondrement du plafond de la rivière, jadis souterraine (ex : Padirac), du à l’érosion.

C'est ce cirque rocheux et boisé qui donne son identité au site d'Autoire. Du haut d’un à-pic de près de 140m, encadrant une monumentale cascade issue du ruisseau de Goutal, qui tombe de plus de 30m de haut (protégée au titre des sites classés depuis le 9 mars 1932), il domine le village ainsi que toute l’étendue de la Vallée, et offre un « point de vue » spectaculaire très renommé.

L’entité architecturale :

Elle est toute entière constituée par le village, enveloppé par le site comme dans un écrin, qui bénéficie du label des « plus beaux villages de France ».

Elle se caractérise par une architecture moyenâgeuse particulièrement bien conservée, reposant notamment sur l’enchevêtrement harmonieux de toits à quatre pentes couverts de tuiles sombres, à découvrir au cours d'une balade : Voir rubrique Autoire/visite/visite guidée du village

La Roque d’Autoire :

Elle présente une valeur d’ordre à la fois historique, archéologique et paysager. Elle est constituée par une ancienne forteresse appelée aussi « Château des Anglais » (voir rubrique Autoire/visite).

La Roque d’Autoire est une construction médiévale accrochée à la paroi calcaire avec laquelle elle se confond. Elle fait partie d’un ensemble représentatif dans le département du Lot de forteresses semi troglodytiques. Elle est protégée au titre des Monuments Historiques depuis 1925. La position dominante et difficilement accessible du lieu surveillant le Val d’Autoire, frontière entre la vicomté de Turenne et le comté de Toulouse, explique son importance stratégique.